Le système de contrôle de machines à servocommande de troisième génération

De nouvelles fonctions pour perfectionner encore le « servofrein » déjà éprouvé.

A l’heure où les innovations techniques se succèdent à une vitesse fulgurante, cet anniversaire nous semble remonter à un temps bien lointain : même après 20 ans, le banc d‘essai de machines à servocommande continue à offrir de loyaux services. Il a été introduit sur le marché en 1998 comme système à servocommande et de freinage.

Depuis, ce système polyvalent également connu sous le nom de servofrein, est employé dans plus de 50 systèmes d‘apprentissage Lucas-Nülle. Que cela n’empêche pas d’opti miser même un système qui marche ! C’est justement ce que le manager de produits Ralf Linnertz est parvenu à faire. La troisième génération du système de contrôle de machines à servocommande est disponible dès à présent avec une mise à jour du logiciel ActiveServo. Outre des fonctions élargies, le nouveau système convainc surtout par une sécurité encore plus renforcée.

 

Les avantages en détail :

 

PROTÉGÉ:

Le concept de sécurité cohérent s’étend sur tous les capots de protection d’arbre. Avec ses revêtements affleurants, il convainc par sa protection améliorée contre toute intervention externe. Un éclairage intégré signale que le montage a été réalisé correctement. Aussi, la tension d‘alimentation des objets d’analyse est-elle coupée dès qu’un capot de protection d’arbre est retiré.

 

NUMERISATION :

A l’avenir, les moteurs seront équipés d’une plaque signalétique électronique. Ainsi, les données pertinentes de la machine sont reprises automatiquement et la mise à l‘échelle est préréglée dans le programme ActiveServo. De cette manière, les utilisateurs accèdent plus rapidement aux contenus didactiques pertinents.

 

CONVIVIALITE :

Un grand écran tactile couleur de 5,7 pouces simplifie la manipulation et indique les valeurs de mesure de façon fiable. Le refroidissement innovant et la servocommande modifiée rendent le système de contrôle de machines bien plus silencieux.

 

SOLUTION LOGICIELLE FLEXIBLE :

La nouvelle version du logiciel permet une manipulation améliorée. Elle est également disponible pour le système actuel. De plus, un Soft SPS (API) intégré pour SCADA est cours de développement pour faciliter encore la manipulation.

 

COMPATIBILITÉ TOTALE :

Sécurité de planification pour les systèmes d‘apprentissage existants : la troisième génération du système de contrôle de machines à servocommande demeure compatible avec l’ensemble de la gamme de machines Lucas-Nülle.

 

- 07.05.2019